Los Angeles menacé par les flammes, 200.000 personnes évacués

Plusieurs incendies faisaient rage mercredi autour de Los Angeles avec plus de 200.000 personnes sous ordre d'évacuation tandis que des milliers d'habitations étaient menacées notamment dans le luxueux quartier de Bel-Air, à la fin d'une année noire pour les feux en Californie. «Nous vivons des journées qui nous brisent le coeur mais témoignent aussi de la résilience de notre ville», a commenté aujourd'hui le maire de Los Angeles Eric Garcetti.

» LIRE AUSSI : Incendies de forêt d'ampleur près de Los Angeles

Il a indiqué aux médias que 230.000 personnes étaient concernées par des ordres d'évacuation sur l'ensemble des comtés de Los Angeles et de Ventura, qui longe le Pacifique et s'enfonce à l'est dans les terres. Quelque 32.000 hectares ont déjà été avalés par les flammes en un peu plus d'une journée, dont celles du feu baptisé "Thomas", le plus vaste, à environ 45 minutes du centre de Los Angeles en direction de Ventura.

Attisé par les vents puissants de Santa Ana, il menaçait 12.000 structures et n'était pas du tout contenu mercredi. Une victime est pour le moment à déplorer. «Nous avons des vents très forts (…) qui propulsent ces vents rapidement», a ajouté M. Garcetti, appelant les «Angelenos» à se tenir prêts à évacuer à tout instant.

Lire l’article sur Le Figaro.fr

Articles relatifs