Les financements existants pour les demandeurs d’emploi

Vous pourriez avoir droit à de l’argent supplémentaire si vous bénéficiez du crédit universel pour vous aider avec vos factures et vos dépenses. Votre famille pourrait manquer de l’argent supplémentaire ou de grosses économies en ne consultant pas ces subventions et programmes utiles. Vous souhaitez sortir du chômage et retrouver le chemin de l’emploi, plusieurs personnes ont besoin d’une aide financière. Il ne s’agit pas forcément d’un crédit à la banque, d’autres types de financements sont également disponibles pour les aider.

L’aide du Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent profiter des aides financières dédiées aux entrepreneurs. Pour ce faire, il va falloir respecter certaines conditions. Le Pôle Emploi présente des solutions en ce sens. Vous n’avez qu’à vous rapprocher d’un conseiller Pôle Emploi et discuter ensemble vos intentions de suivre les formations proposées par l’enseigne. Ceci sera un appui qui servira à prouver que votre projet de création d’entreprise est bien pertinent. Un conseiller Pôle Emploi agira comme intermédiaire entre vous et l’entité d’aide financières dans le but de vous faire profiter d’une Aide Individuelle à la Formation ou AIF.

DIF Portable non acquis

Suite à un licenciement, à la fin d’un CDD, ou une rupture de contrat conventionnelle, le salarié a le droit d’utiliser ses heures de DIF. Soit il les utilise auprès de son nouvel employeur, soit dans le cadre d’un financement de formation en tant que demandeur d’emploi. Le DIF n’est autre qu’un droit à la formation acquis par le travailleur. Et pour en bénéficier, il faudra que vous obteniez un certificat de travail auprès de votre employeur à l’issu de votre contrat. Dans ce document doivent être précisés :

  • Le total du nombre d’heures de DIF utilisées et non utilisées
  • La somme correspondante à ce solde, tout en sachant qu’une heure de DIF coûte 9.15 euros
  • L’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) affilié à l’entreprise.

Bénéficier du fond départemental de soutien aux jeunes

Ce fond est surtout dédié aux jeunes entre 18 à 25 ans. Pour en profiter, vous devez être à la recherche d’une solution d’insertion sociale ou professionnelle. C’est le Conseil général qui accorde en pratique cette aide financière. Il peut s’agir d’une aide au transport, d’une aide à la subsistance, d’une aide à l’équipement, d’une aide au logement, d’une aide aux divers frais, etc.

Le Chèque Formation

Une aide encore accordée par le Conseil régional dans le but de vous accorder des formations individuelles, le chèque formation peut varier en fonction de votre région. Pour en profiter, vous devez avoir moins de 25 ans, et être demandeur d’emploi au titre de l’ARE dont l’inscription au Pole Emploi date de moins de 2 ans. Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez faire votre demande auprès du Conseil régional au sein du service formation continue. Vous devez faire part de votre intention au plus tard 2 mois avant la date de début de la formation. A noter que chaque région propose plusieurs types de chèques de formation dédiés.

Pourquoi trouver un credit facile au meilleur taux et afin de trouver rapidement et légalement de l’argent, le site credifina vous facilite la tâche en vous proposant un article et un guide complet. Vous pouvez trouver ce guide sur ce lien.

Laisser un commentaire