| by adminpolitic | No comments

Les atouts du PEA en 2019

Le rendement des produits d’épargne classiques est en baisse. Le taux de rémunération des livrets est désormais inférieur à 1 %, tandis que les fonds euros ont rémunéré en moyenne 1,60 % en 2018. Face à ce constat, les épargnants n’ont pas d’autre choix que de diversifier leurs placements vers des produits plus dynamiques s’ils souhaitent obtenir une meilleure rentabilité du capital.

Parmi ces placements plus rémunérateurs, la bourse et l’immobilier sont les deux classes d’actifs incontournables pour dynamiser la croissance de son patrimoine financier. Le plan d’épargne en action (PEA) est l’outil idéal pour investir en bourse. En contrepartie de certaines contraintes portant sur la disponibilité du capital investi dans le PEA et le type de produits accessibles, le PEA offre une fiscalité très intéressante pour les investisseurs à long terme. Sachez que ce produit est réservé aux personnes fiscalement domiciliées en France.

Zoom sur la fiscalité du plan d’épargne en actions

Le PEA est réputé être une niche fiscale et tout le monde peut en profiter. En introduisant le prélèvement forfaitaire unique (PFU) alias flat tax, la loi de Finance 2018 a modifié la fiscalité du PEA. Le PFU est désormais le mode d’imposition par défaut pour l’essentiel des revenus du capital, il s’agit d’un taux fixe de 30 % s’appliquant sur les plus-values ou intérêts réalisés sur les placements financiers.

Ainsi, si l’investisseur retire de l’argent du PEA avant 5 ans (à compter de la date d’ouverture du PEA), il n’y a pas d’avantages fiscaux et c’est désormais le PFU qui s’appliquera sur les gains. Les avantages fiscaux du PEA apparaissent donc à partir de la 6ème année. À partir de cette date, quand votre PEA fête ses 5 ans, les gains perçus sur le PEA ne sont soumis qu’aux prélèvements sociaux. Sachez que la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 a entraîné une hausse de 1,7 point des prélèvements sociaux, qui s’élèvent désormais à 17,2 %.

En plus d’un taux d’imposition réduit, la taxation des gains n’est réalisée qu’au moment de la sortie des capitaux du PEA. Avant cela, l’investisseur peut ré-investir ses gains sans subir de frottement fiscal et ainsi profiter pleinement de l’effet boule de neige des intérêts composés. La loi de Finances 2019 n’a pas apporté de modification quant à la fiscalité du PEA.

Par ailleurs, tout retrait d’argent entre la 5ème et la 8ème année entraîne la fermeture du PEA. En revanche, à partir de la 8ème année, il est possible de réaliser des retraits partiels sans que cela n’entraîne la fermeture du compte. Ceci dit, à partir du moment où un retrait a été réalisé, il n’est plus possible de réaliser de versement vers le PEA.

Les produits financiers logeables en PEA.

Le PEA permet d’acheter des actions d’entreprises européennes. Ce marché représente plusieurs milliers d’actions cotées, des small caps valorisées quelques millions d’euros jusqu’aux multinationales listées dans les grandes indices européens (CAC 40, DAX, Euro Stoxx 50, etc), des sociétés telles que Total, Sanofi, Peugeot, Bayer, Siemens, BASF, BNP Paribas, LVMH, Unilever, etc.

Il est également possible d’investir dans une multitude de fonds d’investissement, qu’il s’agisse de fonds de gestion active ou passive (fonds indiciels). Ces fonds d’investissement doivent néanmoins répondre à certains critères précis quant à la répartition de leurs actifs pour être éligibles au PEA : au moins 75 % de valeurs Européennes dans le fonds. Ceci dit, il est possible d’investir en fonds indiciels (trackers) sur les USA, le Japon, les émergents, etc. ! Enfin, il est aussi possible, sous certaines conditions, de loger des parts de sociétés non cotées. Cette option est très avantageuse pour les actionnaires et fondateurs de start-up.

Plusieurs types de produits boursiers sont exclus du PEA : les foncières, telles que les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC), les produits dérivés (warrants, turbos, options, SRD, etc), et les actions d’entreprises non-européennes. Les investisseurs souhaitant investir dans des actions américaines ou asiatiques devront donc le faire via les trackers ou s’orienter vers le compte-titres ordinaire (CTO). Le CTO ne bénéficie malheureusement pas de la fiscalité avantageuse du PEA.

Une dernière contrainte du PEA concerne le montant des versements. En effet, il n’est pas possible de verser plus de 150 000 euros sur le PEA. Par ailleurs, le nombre de PEA est limité à 1 par personne et 2 par foyer fiscal. Une personne ayant atteint ce plafond pourra se tourner vers le PEA-PME, son fonctionnement est similaire à celui du PEA mais les titres éligibles sont seulement les petites et moyennes entreprises européennes. Sachez que le plafond des versements du PEA-PME est de 75 000 euros.

Choisir le meilleur PEA : un courtier en ligne ?

Le meilleur PEA pour acheter des actions est celui répondant à deux critères : les frais bas et l’accès à une liste exhaustive d’actions et fonds cotés.

Premièrement, le coût d’exécution d’un ordre doit être le plus faible possible, moins de 3 € pour un ordre de 1 000 € par exemple. Par ailleurs, les banques traditionnelles ponctionnent des droits de garde. Il s’agit de frais annuels appliqués sur chaque ligne détenue au sein du portefeuille d’actions. À l’inverse, les courtiers et banques en ligne ne prélèvement pas de droits de garde. D’une façon générale, les courtiers en ligne offrent les tarifs les plus intéressants pour gérer et acheter des actions en bourse. On peut notamment citer Binck, Boursorama ou Bourse Direct.

Deuxièmement, les investisseurs devront s’assurer que le courtier référence une liste exhaustive de titres. La grande majorité des investisseurs se tourneront vers l’achat de moyennes et grosses capitalisations et des fonds populaires, mais les investisseurs les plus pointus peuvent être intéressés par des petites entreprises méconnus. Ils devront alors s’assurer que le courtier ou la banque référence bien tous les titres cotés qu’ils souhaitent acquérir.

Forts de toutes ces recommandations, vous pourrez choisir le meilleur PEA et mettre toutes les chances de votre côté pour réussir vos investissements en bourse.

Laisser un commentaire