| by adminpolitic | No comments

Carrefour s’engage avec Act For Food

C’est dans le cadre du plan de transformation annoncé en janvier 2018 que le distributeur Carrefour a débuté une campagne de communication globale autour de ses engagements Act For Food.

La volonté de l’entreprise est de devenir le leadeur de la transition alimentaire pour tous. Ainsi, elle souhaite éclaircir et améliorer les points suivants pour répondre aux nouveaux enjeux alimentaires et aux attentes des consommateurs :

  • L’origine des produits
  • Les relations avec le monde agricole
  • La sécurité alimentaire

Nouvelles ambitions, nouvelle signature

Carrefour remplace sa signature « J’optimisme » par « On a tous le droit au meilleur ».

Cette signature sous-entend le droit au meilleur dans l’alimentation mais pas que ! La marque souhaite également s’engager pour offrir de meilleurs services et de meilleurs prix. Carrefour veut rendre « le meilleur » accessible partout et pour tous. La marque aspire à « une alimentation de qualité, saine et plus soucieuse de l’Homme et de l’environnement. »

Pour accompagner cette nouvelle posture, la marque a déployé une série d’actions qui viennent attester de ses engagements. Celles-ci sont d’ailleurs présentées sur la plateforme Act For Food : agir pour la réduction du sucre et du sel des produits, rendre plus naturels les aliments des enfants, bannir les substances conversées sur une sélection de produits…

Un comité d’orientation alimentaire a d’ailleurs été crée pour accompagner et suivre ces actions. Il est constitué de 7 membres qui évoluent dans des univers différents, ce dans le but de toucher l’ensemble des enjeux autour de l’alimentation.

Plus de fruits et de légumes français dans les rayons

Davantage de fruits et légumes français : voilà l’une des promesses annoncées par Carrefour pour cette année 2019.

C’est Alexandre Bombard, PDG de l’entreprise, qui au micro de RTL a annoncé jeudi 28 février 2019 vouloir « augmenter de 10% le volume des fruits et des légumes » dans les rayons des hypermarchés de la marque.

Il ajoute à cela : « 95% des fruits et des légumes qui seront présents dans les rayons viendront de France. Ça veut dire que 95% seront d’origine française. C’est un investissement supplémentaire de 50 millions d’euros dans l’agriculture française que l’on va mettre en place cette année. »

Cette augmentation ne s’accompagne à priori pas d’une hausse de prix. Le PDG de Carrefour précise ainsi « je n’augmente pas le prix mais le volume ».

En revanche, le distributeur souhaite réduire la taille de ses hypermarchés pour proposer plus de produits alimentaires de qualité : « plus de produits frais, beaucoup plus de bio, beaucoup plus de circuits courts ».

Plus de bio… français

Carrefour s’engage dans le bio. C’est d’ailleurs l’Acte 1 présenté sur la plateforme Act For Food. Le Président Directeur Général de la marque précise : « le bio qui vient de l’autre bout du monde, ce n’est pas vers ça qu’il faut que l’on aille. On doit aller vers du bio français. Les priorités, ce sont les circuits courts et les produits locaux. C’est la transition alimentaire pour tous. »

La marque a d’ailleurs mis en place un partenariat avec l’ONG WWF pour proposer des contrats d’engagement dans le bio, nommés « Bio Développement », aux producteurs.

Aussi, Carrefour a acquis le site de vente de produits bio en ligne Greenweez. L’accélération du développement de bio passera également par ce biais.

Le but de ces actions est pour Carrefour de devenir leadeur de la démocratisation du bio tout d’abord en « résolvant le problème de l’accessibilité au bio. »

Laisser un commentaire